Share Button

Au sommaire de cette édition : une journaliste indienne lance le "Rice Bucket Challenge", les recommandations de l'Égypte à la police américaine suscitent la polémique et deux kayakistes dévalent une fosse d’écoulement des eaux usées.
APRÈS "L'ICE BUCKET CHALLENGE", PLACE AU "RICE BUCKET CHALLENGE"

Fascinée par le succès mondial du "Ice Bucket Challenge" qui a permis à l’association américaine ALS de lever plus de 70 millions de dollars pour lutter contre la maladie de Charcot, la journaliste Manju Latha Kalanidhi a décidé de lancer une « version indienne de cette pratique pour les besoins indiens ». Ainsi, plutôt que de pousser les internautes à s’asperger d’eau glacée, l’initiative baptisée "Rice Bucket Challenge" les invite à cuisiner ou acheter un paquet de riz pour quelqu’un dans le besoin. Un projet né sur la Toile la semaine dernière qui trouve déjà un large écho dans le pays.
Comme l’illustrent les nombreux clichés disponibles sur la page Facebook du mouvement, des centaines de citoyens indiens ont en effet rapidement répondu à l’appel lancé par la journaliste en offrant une ration de riz aux franges les plus pauvres de la population. Des âmes charitables qui se prennent généralement en photos en pleine action avant d’inciter leurs amis à en faire autant en faisant usage du hashtag #RiceBucketChallenge.
Et s’ils ne peuvent pas faire la cuisine pour les plus démunis, les utilisateurs du web sont invités à effectuer des dons à des associations venant en aide à ceux qui sont dans le besoin. Un geste notamment effectué par les auteurs de ces clichés circulant sur les réseaux sociaux sur lesquels on peut voir des chèques adressés à différents organismes s’occupant des nécessiteux.
Un mouvement qui bénéficie donc du soutien d’une partie de la population indienne mais qui, pour l’heure, ne semble pas encore connaître le même succès auprès des célébrités locales. Une situation à laquelle l’instigatrice du projet entend remédier au plus vite en interpellant directement sur le web les personnalités les plus en vue du pays pour qu’elles prennent part sans plus tarder à cette initiative solidaire.
INFOGRAPHIE DU JOUR
Avec près de 12 millions de vues, c’est la vidéo de Bill Gates s’adonnant au "Ice Bucket Challenge" qui rencontre le plus grand succès en ligne parmi toutes celles postées par des célébrités. C’est ce que révèle cette infographie qui se penche sur l’engouement incroyable suscité par cette pratique qui consiste à se verser un seau d’eau glacé sur la tête pour sensibiliser l’opinion publique à la maladie de Charcot. Et si les internautes ont, de toute évidence, apprécié voir Bill Gates s’asperger de liquide, ils ont également plébiscité la vidéo de l’acteur Charlie Sheen qui comptabilise plus de 11 millions 500 000 vues. Une vidéo dans lequel Charlie Sheen préfère se verser des liasses de billets dessus que de l'eau glacée, en assurant que cet argent sera versé en faveur de la recherche contre la maladie de Charcot.
ÉGYPTE : UN CONSEIL DONNÉ AUX USA CRÉE LA POLÉMIQUE
La police doit faire preuve de retenue et doit respecter le droit des citoyens de se rassembler pacifiquement… voici la surprenante recommandation adressée la semaine dernière aux autorités américaines par le ministère des Affaires étrangères égyptien. Une déclaration effectuée après les violents affrontements dans la ville de Ferguson au Missouri qui n’a pas manqué de faire réagir la Toile.
Ils sont ainsi nombreux à critiquer ce communiqué sur Twitter. Témoin cette femme qui se demande si le gouvernement égyptien est le mieux placé pour dispenser ce type de conseils, alors qu’il est accusé d’avoir orchestré, entre autres, la répression sanglante de manifestations d’opposants en août 2013. Une accusation notamment reprise par cet internaute qui dénonce, lui, l’hypocrisie des autorités du Caire.
De leur côté, certains utilisateurs du réseau social ont décidé de réagir avec ironie en dispensant aux forces de l’ordre américaines des recommandations inspirées des pratiques de la police égyptienne. Parmi ces vrais-faux conseils, habiller les policiers en civils pour attaquer plus facilement la foule, provoquer des incendies pour effacer toutes traces des violences ou encore faire usage de balles réelles plutôt que de munitions en caoutchouc pour disperser les cortèges de manifestants.
Des critiques visant les méthodes employées par les forces de sécurité égyptienne que formule également le blogueur égyptien Karim Sha… Lire la suite sur notre site web.

Visitez notre site :
http://www.france24.com

Abonnez-vous à notre chaîne sur Youtube :
http://www.youtube.com/subscription_c…

Rejoignez nous sur Facebook
https://www.facebook.com/FRANCE24

Suivez nous sur Twitter
https://twitter.com/France24_fr#

Share Button

Vidéos similaires:

  • No Related Posts