Share Button

« Attention des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines. Si vous voulez plus d'informations à propos de cette catastrophe, utilisez des sites fiables et soyez particulièrement vigilants concernant des liens postés à ce sujet sur les réseaux sociaux. » Voici l'appel lancé aux internautes par le gouvernement australien via le site Scamwatch. Une mise en garde qui intervient alors que certains utilisateurs du web sans scrupule tentent d'exploiter à des fins frauduleuses la tragédie survenue jeudi dernier dans le ciel ukrainien.

En effet, comme le rapporte notamment le site du Camberra Times, depuis jeudi, au moins 6 faux comptes au nom de victimes du crash ont vu le jour sur Facebook. Des pages qui avant d'être fermées par les équipes du réseau social redirigeaient les internautes vers des sites saturés de publicité, générant ainsi du trafic et donc des revenus pour leurs créateurs.

Autre arnaque également menée actuellement sur Facebook concernant le crash du vol MH17 : celle qui incite les curieux à cliquer sur un lien censé montrer des images d'un missile touchant l'appareil de la Malaysia Airlines. Un lien qui contient en réalité un virus infectant les ordinateurs prévient le site cyberwarzone qui recommande donc de ne pas tomber dans le panneau.

Enfin, les cartes de crédit de certains passagers de l'avion auraient été dérobées par des voleurs qui pourraient essayer de s'en servir sur Internet. C'est en tout cas ce qu'a affirmé, vendredi, le député ukrainien Anton Gerashchenko dans un communiqué publié sur sa page Facebook. Un texte dans lequel il invite les familles des victimes à faire au plus vite opposition aux cartes bancaires des défunts afin que personne ne puisse utiliser ces documents de manière frauduleuse.

Share Button

Vidéos similaires:

  • No Related Posts