Share Button

On entame ce mardi le septième jour de grève à la SNCF. Un mouvement peu suivi si l'on en croit les chiffres de la participation (24% puis 17%), fournis par la direction. C'est là tout le paradoxe. Comment expliquer alors de si fortes perturbations sur le réseau ? Eléments de réponse.

Share Button

Vidéos similaires:

  • No Related Posts