Share Button

En Nouvelle-Calédonie, Ouvéa est une île paradisiaque, l'un des plus beaux atolls du Pacifique, avec ses plages de sable blanc et ses eaux cristallines. Mais ce petit morceau de terre a également été le théâtre d'un drame au printemps 1988.

Le 5 mai de cette année-là, trois jours avant le second tour de la présidentielle en France, l'armée a lancé l'assaut sur une grotte de l'île, où des Kanaks retenaient 27 gendarmes en otage. Si l'opération, controversée, a permis de libérer tous les otages, elle a coûté la vie à 21 personnes – 19 indépendantistes et deux militaires.

Aujourd'hui, un quart de siècle plus tard, Ouvéa est devenue un laboratoire du vivre ensemble, dans tous les domaines : culturel, économique et social, ou encore institutionnel. Une classe moyenne kanake a même émergé. Nos reporters sont retournés sur place.

Share Button

Vidéos similaires:

  • No Related Posts