Share Button

A 24 heures du match d'ouverture entre le Brésil et la Croatie, la présidente Dilma Rousseff ironise sur les pessimistes qui croyaient le Brésil incapable d'accueillir la compétition. Dans une allocution télévisée, elle a défendu les dépenses entraînées par l'organisation du mondial et affirmé que le Brésil en tirera les "bénéfices".

Share Button

Vidéos similaires:

  • No Related Posts