Share Button

Pour le troisième jour consécutif, le trafic ferroviaire sera perturbé vendredi. Le projet de réforme ferroviaire qui doit être examiné à partir du 17 juin à l'Assemblée nationale, divise les syndicats de cheminots. Après quatre heures de négociations, la CGT et SUD-Rail appellent à "amplifier le mouvement". Fort du soutien de la CFDT et de l'UNSA, le secrétaire d'Etat aux Transports estime quant à lui que les négociations ont connu une "avancée sensible".

Share Button

Vidéos similaires:

  • No Related Posts